La Constitution française

La France est une république; les institutions de la gouvernance de la France sont définies par la Constitution, et plus précisément par la constitution actuelle. La Constitution a été modifiée à plusieurs reprises depuis le début de la Cinquième République, plus récemment, en Juillet 2008, lorsque les «Congrès» Français (Une convention conjointe des deux chambres du Parlement) ont approuvé – par un vote au-delà des 60% de la majorité requise – modifications constitutionnelles proposées par le président Sarkozy.

La cinquième République

La cinquième république a été fondée en 1958, et était en grande partie l’œuvre du Général de Gaulle – son premier président, et Michel Debré son Premier ministre. Il a été modifié 17 fois. Bien que la Constitution française soit parlementaire, il a des pouvoirs relativement étendus à l’exécutif (président et ministres) par rapport à d’autres démocraties occidentales.

Le pouvoir exécutif, législatif et judiciaire

Le chef de l’Etat et chef de l’exécutif est le Président, élu au suffrage universel. Depuis mai 2012, le président de la France est François Hollande. A l’origine, un président de la cinquième République a été élu pour un mandat de 7 ans (le septennat), renouvelable autant de fois. Depuis 2002, le Président a été élu pour un mandat de 5 ans (le quinquennat). Depuis l’adoption de la réforme constitutionnelle 2008, le nombre maximum de mandats qu’un président peut servir a été limité à deux. Le président, qui est également commandant suprême de l’armée, détermine la politique à l’aide de son Conseil des ministres (Conseil des ministres). La résidence du Président de la République française est le Palais de l’Elysée (le palais de l’Elysée) à Paris. Le président nomme un premier ministre, qui forme un gouvernement. La résidence du Premier ministre français est à Matignon Maison (l’Hôtel Matignon) à Paris. En théorie, les ministres sont choisis par le Premier ministre; dans la pratique, à moins que le président et le Premier ministre soient de différents côtés de l’échiquier politique (un système connu sous le nom la cohabitation), le Premier ministre et le président travaille ensemble pour former un gouvernement. Le président doit approuver la nomination des ministres du gouvernement. Le Conseil des ministres se réunit sur ​​une base hebdomadaire, et est présidé par le président. Les ministres déterminent la politique et mettre une nouvelle loi devant le Parlement sous la forme de projets de loi ; dans le cadre de la loi existante, ils appliquent la politique par décrets.

Le Parlement français est composé de deux maisons ou des chambres. La principale est l’Assemblée nationale et la deuxième chambre, le Sénat. Les membres du Parlement, appelés Députés, sont élus au suffrage universel, les élections générales (élections législatives) qui ont lieu tous les cinq ans. Le système électoral pour les élections législatives implique deux tours; un candidat peut être élu au premier tour en obtenant la majorité absolue des suffrages exprimés. Le deuxième tour est un tour entre deux candidats ou plus, le plus souvent deux. En 2014, le parti socialiste de gauche a la majorité dans les deux chambres. Cependant, après les élections municipales, les socialistes pourraient bien perdre leur majorité au Sénat en Septembre 2014. Les sénateurs sont choisis par des «Grands Électeurs», notamment par les maires et autres élus locaux.

Alors que le ministre de la Justice, le Garde des Sceaux, a des pouvoirs sur le fonctionnement du système de justice et les procureurs, le pouvoir judiciaire est fortement indépendant du pouvoir exécutif et du pouvoir législatif. Le guide officiel du droit civil français est le Code civil. Les nouveaux projets proposés par le gouvernement, et les nouveaux membres des projets doivent être approuvées par les deux chambres, avant de devenir une loi. Toutefois, en vertu de l’article 49.3 de la Constitution française, un gouvernement peut passer outre l’opposition parlementaire et adopter une loi sans vote parlementaire. Cela n’arrive pas souvent, et dans le cadre d’amendements constitutionnels, le président Sarkozy avait restreint la possibilité d’utilisation à l’article 49,3. Les lois et décrets sont promulgués lorsque le texte officiel est publié au Journal officiel de la République française, le Journal Officiel.

Le Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel existe pour déterminer la constitutionnalité d’une nouvelle loi ou d’un décret. Il a le pouvoir d’annuler un projet de loi avant son passage dans la loi, si elle est jugée contraire à la Constitution, ou à exiger le retrait des décrets, même après la promulgation. Le Conseil est composé de neuf membres, nommés (trois chacune) par le Président de la République, le chef de l’Assemblée nationale et le président du Sénat, ainsi que tous les anciens chefs d’Etat toujours en vie.

About

Categories: Politique
css.php